Cie. L.'.Atalante.
 
L’Atalante est un espace de création mettant en correspondance théâtre, arts plastiques, musique et écriture.

L'Atalante est un espace de création mettant en correspondance théâtre, arts plastiques, musique et écriture.

Christiane Hugel fonde la Compagnie l'Atalante en 1999.

Ayant abordé dans le même temps des études aux Beaux-arts et des cours de théâtre, elle n’a jamais abandonné une expression pour l’autre et a évolué dans une constante imbrication des deux.
Ce cheminement la conduit vers des formes transversales mettant en jeu une poétique de l'espace et des écritures multiples.
Après un cycle de dix années dédié aux couleurs à travers les Collections chromatiques, six spectacles à décliner comme autant d'univers plastiques et musicaux dans le cours d’un voyage imaginaire ouvert à tous publics, la compagnie choisira d'explorer et de réinventer le langage avec Babil.
D'une création à l'autre, des noms reviennent : Michaël Glück et Jean-Pierre Chambon (auteurs), Albert Tovi (musicien), Christophe Beyler (scénographe), Cathy Gracia pour les lumières, Thomas Clément de Givry (régisseur), et aussi des comédiens : Ludivine Bluche, Capucine Ducastelle, Virginie Hopé, Julia Malançon, Thomas Trigeaud, Mathieu Zabé.
L'Atalante sera durant plusieurs années compagnie partenaire du Cratère, Scène nationale d’Alès, du Théâtre Jean Vilar de Montpellier, et du Théâtre de Clermont-l’Hérault, scène conventionnée pour les écritures poétiques et scéniques.
C’est dans le cadre de Collège en tournée qu’elle adapte le récit d'Henri Bauchau Diotime et les lions, puis, dans la même saison 14/15, qu’elle mène pour la Communauté de Communes Vallée d'Hérault le projet Cadre/hors cadre. Dans la trajectoire d'ateliers d’écriture et d’art plastique, il aboutira sur un spectacle dans l’ancienne chapelle de l'abbaye d’Aniane.
Ces deux expériences marquent un tournant dans la production de la compagnie, qui se tourne désormais vers un public adultes et adolescents.